Interview : AlgerParis

Pr Noureddine Yassaa : " l'homme est l'acteur principal de la transition énergétique "


jeudi 04 mai 2017
0
2
0
 
 

Le directeur du Centre de développement des énergies renouvelables (CDER) explique dans une interview au magazine ParisAlger l'importance de la formation dans la mise en place des nouvelles filières.


L'Algérie s'apprête à lancer un appel à investisseurs pour la réalisation de 4 GW d'énergie solaire, première étape d'un plan à long terme. Que cela signifie-t-il pour toutes les étapes de la chaîne de valeur ?

L'Algérie recèle des gisements en énergies renouvelables parmi les plus importants au monde, notamment en énergie solaire. La révision à la hausse de l'ambition à l'horizon 2030 en vue de déployer 22 000 GW, est la continuation d'un engagement de l'Algérie de longue date pour les énergies renouvelables. La création du Centre de Développement des Energies Renouvelables (CDER), depuis les années 60, sous ses différents statuts et formes, et ses travaux d'exploration et d'exploitation des énergies renouvelables sur le terrain, en est un témoignage tangible. La mise en oeuvre du programme national des énergies renouvelables permettra l'émergence d'une forte industrie du renouvelable en Algérie. Ceci représente une réelle opportunité pour exceller dans ce domaine, non seulement dans la fabrication des équipements fonctionnant avec le solaire, l'éolien, la géothermie ou une autre forme d'énergie renouvelable, mais également dans l'engineering, l'étude, le montage, le suivi et la maintenance et dans la R&D.

La transition énergétique nécessite des compétences avérées dans ce domaine. Qu'en est-il du volet recherche scientifique et formation ?   
 
Les énergies renouvelables sont une nouvelle source d'énergie qui s'appuie principalement sur la recherche scientifique, le développement technologique et l'innovation. Il est par conséquent un domaine éminemment technique qui requière de la formation et du renforcement des capacités à tous les échelons : technicien, technicien  supérieur, ingénieur, et docteur. Consciente que l'homme est l'acteur principal de cette transition énergétique, l'Algérie a mis en place une stratégie de formation aussi bien au niveau de la formation professionnelle qu'au niveau de l'enseignement supérieur. Plusieurs écoles supérieures et universités offrent des cursus de formations en licence, ingéniorat, master et doctorat dans les énergies renouvelables. Des nouvelles promotions spécialisées en énergies renouvelables sont déjà en activité dans des entreprises économiques, des bureaux d'études, des universités et des centres de recherche. Les énergies renouvelables sont également inscrites dans la nomenclature des offres de formation professionnelle.
 
Le soutien à la Recherche dans le domaine du renouvelable est une priorité nationale et un choix stratégique. Ce soutien doit émaner à la fois des pouvoirs publics mais également des entreprises privées. Pour qu'une telle nouvelle solution énergétique s'inscrive dans la durabilité, il est primordial d'adapter les technologies aux conditions locales et de développer des capacités pour la maîtriser, l'installer, la maintenir en marche et l'utiliser. La mise en place d'une base industrielle du renouvelable peut contribuer à développer des compétences nécessaires pour d'abord adapter les technologies aux conditions locales et ensuite innover dans des solutions permettant de répondre aux besoins locaux.
 
Le mégaprojet solaire algérien de 4 000 MW sera réalisé en partenariat avec des entreprises internationales. L'Algérie doit-elle exiger un transfert technologique à ses futurs partenaires ?
 
Le partenariat dans un segment fortement dépendant de l'innovation et du développement technologique doit permettre le renforcement des capacités locales, le transfert technologique et la mise en place d'une forte industrie du renouvelable avec un taux d'intégration appréciable.
 
L'objectif principal du partenariat international est justement de bénéficier de l'expérience, du savoir-faire, de l'expertise et des bonnes pratiques des pays ayant réussi leurs transitions énergétiques et qui sont maintenant leaders mondiaux dans les énergies renouvelables. Le montage des projets avec des partenaires étrangers permettra également de mobiliser le financement nécessaire.  Il est extrêmement important que les technologies devant être déployées dans le cadre de la réalisation de ce mégaprojet manifestent des meilleures performances dans les conditions extrêmes du sud de l'Algérie (température élevée, vent de sable) et répondent aux exigences requises en termes de normes  de qualité, de sécurité et autres.
 
Entretien réalisé par Lyes Malki
 
Plus d'actualités
03/05/2017 | 10:36

Jean-Louis Bal : la transition énergétique au Maghreb

L'Algérie a lancé des appels d'offres pour un ambitieux développement photovoltaïque. Le président du Syndicat français des énergies renouvelables explique...
Jean-Louis Bal : la transition énergétique au Maghreb
06/04/2017 | 09:48

Sungy : une entreprise solaire sur le terrain en Algérie

Alors que l'Algérie a lancé d'ambitieux appel d'offres, des petites entreprises innovantes sont déjà au travail. Une interview avec Myriam Fournier-Kacimi.
Sungy : une entreprise solaire sur le terrain en Algérie
05/04/2017 | 18:17

Abonnez-vous ou achetez ParisAlger en ligne

Pour sa nouvelle formule, ParisAlger a mis en place de nouvelles conditions d'abonnement et d'achat au numéro sous forme de PDF. Voir les procédures en ligne.
Abonnez-vous ou achetez ParisAlger en ligne
01/11/2016 | 11:16

124 pages pour se comprendre

ParisAlger a pour objectif de promouvoir l'implantation des entreprises algériennes en France, et inversement. D'apporter un nouvel espace de communication à la...
124 pages pour se comprendre
07/07/2017 | 23:21

Japon-France-Algérie-Afrique : les nouvelles voies de la coopération

Le cabinet d'avocats LPA-CGR a réuni mercredi à Paris des hommes d'affaires français et japonais pour souligner l'intérêt de coopérations pour aller ensemble...
Japon-France-Algérie-Afrique : les nouvelles voies de la coopération
Rédiger un commentaire
  
Nom *
Email *
Votre commentaire *
Recevez la newsletter
de l'Euroméditerranée et retrouvez
tous les mois l'actualité franco-algérienne
OK
Dans l'agenda
AXA
© All Contents |  Contacts | Mentions légales
{POPUP_CONTENT}